Actions

Actions réalisées par l'Instance BEFE de Huy-Waremme.

Suivez la matinée en direct

Dans un monde digit@l, #quelles compétences pour demain? from IPEPS Huy-Waremme on Vimeo.

Des questions?

Posez vos questions aux intervenants.

Journées de découvertes de l’enseignement qualifiant à destination des directions des écoles fondamentales du Bassin de Huy-Waremme

CouvreuseLa Chambre Enseignement de Huy-Waremme a décidé de proposer aux directions des écoles fondamentales du territoire différentes journées de présentation et de découverte de l’enseignement technique et professionnel, y compris l’enseignement spécialisé de forme 3.

Par ce projet mené en inter-réseaux grâce à la collaboration de différentes écoles secondaires, la Chambre Enseignement souhaite favoriser une meilleure appropriation, par les directrices et directeurs du fondamental, tant des réalités du qualifiant que des structures de l’enseignement secondaire, spécifiquement du 1er degré commun et différencié. 

Principe

HorecaDifférentes journées organisées sur l’ensemble du Bassin de Huy-Waremme. Durant chacune de celles-ci, visite active de deux écoles secondaires dans le cadre d’un parcours montrant un panel le plus large possible de formations proposées dans le qualifiant à travers l’observation d’élèves au travail en atelier, l’échange et les témoignages.

Une information sur les structures de l’enseignement secondaire et spécialement du 1er degré donnée en début de journée.

Accueil petit-déjeuner dans la première école et lunch dans le second établissement offerts aux participants.

Possibilité de participer à plusieurs dates en fonction de la disponibilité, de l’intérêt ou encore de la localisation des écoles secondaires

Une importance accordée également aux parcours au sein de l’enseignement secondaire.

 Planning des journées de découverte du qualifiant

 

Huy/Ouffet 1

17/01/2018

Huy/Ouffet 2

22/01/2019

Waremme

24/01/2018

Huy/Amay

25/01/2019

Hannut

28/01/2018

09h30 accueil/structures secondaire/présentation école

10h00-11h30

ILC Saint-François Ouffet

11h30-12h00 : déplacement

09h30 accueil/structures secondaire/présentation école

10h00-11h30

Athénée Royal d’Ouffet

11h30-12h00 : déplacement

09h30 accueil/structures secondaire/présentation école

10h00-11h30

Institut Saint-Louis

11h30-12h00 : déplacement

 

09h30 accueil/structures secondaire/présentation école

10h00 – 11h30

IPES de Huy

11h30-12h00 : déplacement

09h00

accueil/structures secondaire/présentation école

 

10h00-11h30

Athénée Royal de Hannut

11h30-12h00 : déplacement

 

12h00 – 12h30 repas/présentation école

12h30-14h00

Athénée Royal Agri-St-Georges (site Saint-Georges)

12h00 – 12h30 repas/présentation école

12h30-14h00

Institut Don Bosco et CEFA Don Bosco

12h00 – 12h30 repas/présentation école

12h30-14h00

IPES de Hesbaye

12h00 – 12h30 repas/présentation école

12h30- 14h00

EESSCF Le Chêneux

12h00 – 12h30 repas/présentation école

12h30-14h00

Collège Sainte-Croix et Notre-Dame


Modalités d’inscription

S'INSCRIRE

Inscriptions souhaitées pour le 20 décembre 2018 au plus tard

Informations complémentaires

Pour de plus amples information, contactez Monsieur Zanussi, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., chef de projet de la Chambre Enseignement de Huy-Waremme. 

 

 

"Dans une économie digit@le, #quelles compétences pour demain?" - Matinée de réflexion,  le 11 décembre 2018

Face aux enjeux et défis engendrés par la numérisation, les partenaires Enseignement-Formation-Emploi du Bassin souhaitent vous associer à une réflexion commune sur les compétences à maîtriser dans une société digitale.

Voir la matinée en direct

Posez vos questions

Dans un monde digit@l,#quelles compétences pour demain? 11 décembre 2018 - invitation

S'INSCRIRE

invitation & programme

Au programme

8H45 : Accueil.

9H10  « La 4e révolution industrielle, en bref ». Mot d’accueil de la Présidente de l’Instance, Mme WIBRIN.

9H20 : Temps 1 – Enjeux et défis de la numérisation.

10h30 : Temps 2 - Numérisation et compétences.

11H : Pause.

Qui sont les entreprises de notre territoire ? Quelles sont leurs demandes ? Leurs besoins en matière de recrutement ? Certes, nous avons des données quantitatives les concernant. Manque le volet qualitatif… Une carence à laquelle l’IBEFE compte bien remédier.

 

Au cœur des discussions des Chambres et de l’Instance, nos entreprises sont souvent un acteur primordial dans l’apport d’informations concrètes et constructives du marché de l’emploi de Huy-Waremme. Pourtant, elles sont peu représentées, par manque de temps ou de connaissances des apports que l’IBEFE peut lui apporter.

 

Comment palier cette absence ?

Au lieu d’attendre que les entreprises frappent à sa porte, l’IBEFE a décidé de mener son enquête qualitative en interpellant celles-ci directement, en face-à-face. En raison de leurs effectifs, de leurs secteurs et de premiers contacts pris, une trentaine d’entreprises ont été sélectionnées. Elles seront interrogées cet été à propos de 5 sujets prioritaires qui ont été dégagés : les places de stage et la formation en alternance ; le tutorat et le transfert de compétences ; les aides à la formation ; les aides à l’emploi ; la gestion de la diversité.

Un win-win de l’information

Le but de l’IBEFE est double :  récolter des informations précieuses de la part de entreprises de son territoire mais également leur apporter des renseignements quant aux thématiques développées lors de l’interview. Pour ce faire, un « dossier-entreprises » a été créé de la collaboration de l’IBEFE, la MIRHW, l’IRFAM, le Cripel et la plateforme Diversité-Wallonie. Celui-ci renvoie aux acteurs locaux du bassin de Huy-Waremme que les entreprises peuvent contacter dans le cadre de stages, de tutorat ou d’aides à l’emploi.

Tout est prêt pour investiguer… Bien entendu, nous ne manquerons pas de vous communiquer les résultats de notre enquête et les constats qui s’en dégagent

 

La Chambre Enseignement de Huy-Waremme a organisé le 19 mars 2018 un événement à destination des écoles (secondaire ordinaire/spécialisé; 

Matinée inter-réseau 2018

obligatoire/promotion sociale) et des CPMS de son territoire.

Cette action avait pour objectif de contribuer à renforcer le maillage et le réseautage inter-écoles et inter-partenarial au sein du Bassin de Huy-Waremme et à outiller les participants dans divers domaines (orientation, formation continuée des enseignants, esprit d’entreprendre, aide à la jeunesse, structures, etc.).

En tout, ce sont 15 institutions et dispositifs qui ont été présentés sous forme de stands informatifs libres ;  répétés à diverses reprises durant la matinée.

Un atelier spécifique dédié à l’Aide à la Jeunesse a, en outre, permis aux participants à la fois de mieux faire connaître ce secteur et contribué à donner des pistes de réflexion utiles à la pratique professionnelle des chefs d’établissement et des CPMS.

 

Les thèmes proposés

  1. Le secteur de l’Aide à la Jeunesse : analyse de cas concrets

  2. L’Enseignement de Promotion sociale

  3. L’Enseignement en alternance

  4. L’État des lieux socioéconomique du Bassin de Huy-Waremme

  5. Qu’est-ce qu’un service d’accrochage scolaire (SAS) ?

  6. L’outil « Je termine l’école »

  7. L’outil « Les métiers vont à l’école » – Carrefour Emploi-Formation (CEFO) de Huy

  8. Le projet « Transition/Insertion »

  9. L’intégration dans l’enseignement ordinaire

  10. Les équipes mobiles

  11. La médiation scolaire

  12. L’esprit d’entreprendre – Agence pour l’entreprise et l’innovation (AEI)

  13. Projet « Entr’Apprendre » - Fondation pour l’Enseignement

  14. Le réseau des Centres de Technologies Avancées (CTA)

  15. Le réseau des Centres de Compétence (CDC)

 

Le 13 mars 2017, la Chambre Enseignement de Huy-Waremme a organisé, en inter-réseaux, une journée de sensibilisation aux filières et métiers techniques à destination d’une vingtaine de futurs instituteurs en formation à Huy.


L’objectif principal de cette action était d’amener les participants à se faire une représentation plus complète de l’enseignement technique et professionnel et de compléter leur information sur les structures de l’enseignement secondaire.

La journée avait également pour but d’agir sur les représentations qu’ont les futurs instituteurs du qualifiant.


La Chambre Enseignement a souhaité, par cette démarche, contribuer à la réflexion collective sur les possibles voies d’orientation, avec une attention particulière portée à l’enseignement permettant aux élèves de se qualifier au terme du parcours secondaire, qu’il soit ordinaire de plein exercice ou en alternance ou encore spécialisé de forme 3.

Tout au long de la journée, la part belle a été laissée à la rencontre avec les élèves des différentes sections, l’observation des compétences et des savoirs qu’ils mobilisent ainsi qu’à la possibilité pour les participants de « mettre la main à la pâte ».


Les parcours et options proposés en 2018 (2 circuits possibles) :
 

Circuit 1 Circuit 2

Technicien commercial

Arts plastiques

Maçonnerie

Horticulture

Dîner préparé par une section hôtellerie

Cuisine et salle – Cuisine de collectivité 

Usinage – Soudage (mécanique polyvalente)

Menuiserie

Informatique

Arts plastiques

Technicien commercial

Horticulture

Travaux de magasin

Dîner préparé par une section hôtellerie

Conception 3D

Coiffure

Automation

Aide-soignant

 

Aides à l'emploi

Depuis le 1er juillet 2017, les aides à l’emploi ont subi un lifting. L’objectif de cette transformation : proposer aux entreprises une offre plus claire .

Le jeudi 14 décembre 2017, la plateforme « publics éloignés de l’emploi » de la Chambre Emploi-Formation de Huy Waremme a organisé une matinée de présentation des nouvelles aides à l’emploi et à la formation, des aides AVIQ et une sensibilisation aux stages en entreprises.

La mixité peut-elle exister dans tous les métiers ? Quel est l’apport de celle-ci pour une entreprise ? Ou plus simplement pour la société ? Autant de questions sur lesquelles la journée « Un emploi pour Dominique ? H/F » a ouvert le débat.

Ce 12 décembre 2017 au Centre Culturel de Huy, la Chambre Emploi-Formation de Huy-Waremme a organisé une journée sur le thème de la mixité des métiers. Celle-ci avait pour but de promouvoir la diversité des orientations chez les adultes dans des métiers « non traditionnels »  pour leur sexe et de favoriser la mixité de genre dans le milieu professionnel.

« Un emploi pour Dominique ? H/F », le 12 décembre, et la réforme des aides à l’emploi, le 14 décembre, sont les deux prochaines actions de l’Instance. Votre parole est importante: venez la partager en grand nombre avec nous.

La mixité dans les métiers : un défi d’avenir ?

Ce 12 décembre au Centre culturel de Huy, la Chambre Emploi-Formation de Huy-Waremme vous invite à participer à une journée sur le thème de la mixité des métiers. Celle-ci a pour but de promouvoir la diversité des orientations chez les adultes dans des métiers atypiques pour leur sexe et de favoriser la mixité de genre dans le milieu professionnel. A l’heure où les stéréotypes "sexués" commencent doucement à se craqueler, la CEF met un point d'honneur à participer à la réflexion sur la mixité et à l'évolution de celle-ci.

Mise au vertLe 13 octobre 2017 se tenait une Assemblée Générale extraordinaire. Une trentaine de membres de l’Instance étaient présents pour définir une nouvelle liste de métiers prioritaires et de recommandation pour améliorer l’offre de formation et d’enseignement qualifiant (EF) du bassin. C’est dans une ambiance constructive et sereine que les membres de l’Instance se sont prêtés au jeu… Coup de rétro sur la mise au vert de l’Instance pour une matinée de travail fructueux.

L’objectif de la journée : choisir les métiers prioritaires pour la programmation de l’offre EF et des recommandations pour que cette offre rencontre au mieux les besoins du bassin. Si le programme s’annonçait sévère et fastidieux, c’est pourtant dans une bonne ambiance que le travail a été réalisé. Après un cadrage de la journée par la Présidente de l’Instance, Françoise Wibrin, les membres de l’Instance se sont mis en action.

Première partie : un tour de carrousel pour les métiers

Six animateurs portaient chacun un secteur : agronomie, industrie, construction, économie et autres secteurs, service aux personnes et, enfin, hôtellerie et alimentation. Selon le principe du groupe carrousel et du speed-meeting, les membres eurent 7 à 8 minutes pour décider, en groupe, des priorités métiers dans chacun des secteurs. Pour les métiers sélectionnés comme prioritaires, chaque groupe devait définir un statut (créer/soutenir/adapter) en précisant le type d’opérateur (formation initiale/formation pour adultes/accompagnement adapté) le plus adéquat. Il s’agissait donc de prioriser mais également de contextualiser la réflexion autour du métier rendu prioritaire. Cette technique a permis à tout le monde de participer et de se concerter sur tous les secteurs. Après une mise en commun des réflexions, une liste d’une vingtaine de métiers prioritaires, à développer dans le bassin Huy-Waremme, a pu être établie.

Deuxième partie :   une plus grande polyvalence

Sur base de l’ensemble des recommandations relevées tout au long du processus (recommandations 2016, état des lieux socioéconomique 2017, état des lieux 2017 de l’offre, résultats de l’enquête auprès des opérateurs de formation, d’enseignement et des entreprises), les membres de l’Instance ont mis en évidence des points d’attention qui seront considérés comme les recommandations 2017 de l’IBEFE. Ces recommandations portent sur différents aspects comme l’orientation ; la promotion des métiers, des filières techniques et professionnelles ; les places de stage et alternance ; les équipements et ressources ; les recommandations au SFMQ, …

Bien que plus formel, ce deuxième temps de réflexion fut riche en suggestions intéressantes. C’est l’idée de polyvalence des travailleurs qui a le plus souvent été préconisée.

La synthèse analytique et prospective 2017 comprenant ces nouvelles recommandations et ces métiers prioritaires est d’ores et déjà disponible sur le site de l’Instance.

 

 
 

Logo Chambre Enseignement de Huy-Waremme

Objectifs et perspectives

 

Le Décret du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 30 avril 2009 relatif à la création d'Instances de pilotage inter-réseaux de l'enseignement qualifiant (IPIEQ) et à l'octroi d'incitants visant un redéploiement plus efficient de l'offre d'enseignement qualifiant dans une perspective de développement territorial tel que modifié par les Décrets du 17 octobre 2013 modifiant diverses dispositions en matière d'enseignement obligatoire et de promotion sociale (M.B. 28/10/2013) et du 11 avril 2014 modifiant le fonctionnement des instances de pilotage inter-réseaux de l'enseignement qualifiant (M.B. 07/08/2014) a mis en place dix Chambres Enseignement, une par bassin. Ledit texte précise que la Chambre Enseignement est un lieu d'information et de délibération entre les réseaux d'enseignement et les représentants du monde socioéconomique d'une zone en matière d'offre d'enseignement. Ses échanges sont éclairés par les apports de l'Instance du Bassin EFE, en particulier par la liste des thématiques communes définie par ledit bassin et la structure de l'offre au sein de celui-ci.

La Chambre Enseignement contribue à l’harmonisation de l’offre d’enseignement qualifiant de son territoire. Afin d'améliorer les chances d’insertion, sur le marché de l'emploi, des élèves et des jeunes issus des filières qualifiantes, il est nécessaire de soutenir les options économiquement porteuses et d'éviter une dispersion de l’offre, tant à l’intérieur qu’entre les différents réseaux afin de renforcer la collaboration, les complémentarités, les spécialisations au 3e degré de l'enseignement technique et professionnel de plein exercice et en alternance (art. 49).

Le redéploiement de l’enseignement qualifiant ne peut se concevoir sans une indispensable revalorisation de celui-ci qui doit cesser d’être perçu comme une relégation pour devenir l’outil d’un projet personnel raisonné et porteur. La revalorisation de l’enseignement technique et professionnel passe donc aussi par une meilleure orientation des jeunes, par une logique de concertation entre tous les acteurs du secteur de l'enseignement et de la formation, par l'instauration d'une confiance mutuelle entre l’ensemble des établissements scolaires des différents réseaux, par une collaboration accrue avec les Centres de Technologies Avancées (CTA) et les Centres de Compétence (CdC).

Dans le cadre de plans de redéploiement quadriennaux, la Chambre Enseignement a donc pour objectif de produire une dynamique de redéploiement progressif, cohérent et structuré de l’offre d’enseignement qualifiant du Bassin de Huy-Waremme (Zone 3) en :

  • Sensibilisant les représentants du monde scolaire à la réalité socioéconomique régionale et locale ;

  • Promouvant une logique de concertation et de co-responsabilisation inter et intra-réseaux entre les différents acteurs de l'enseignement qualifiant du bassin ;

  • Ajustant progressivement, grâce aux incitants prévus par le décret, l’offre d’enseignement qualifiant avec les pôles de développement socioéconomique du bassin.

Par ailleurs, la Chambre Enseignement peut initier ou participer à des projets ayant pour objectif la promotion, en inter-réseaux, de l'enseignement technique et professionnel. 

Administrativement, les Chambres Enseignement, bien qu’intégrées au dispositif bassins EFE, relèvent de la Direction Relations Écoles-Monde du Travail (DREMT), une direction de la Direction générale de l'Enseignement obligatoire (DGEO) du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les Chambres Enseignement fonctionnent sur base du Décret précité et de leur règlement d'ordre intérieur.

 

Composition et mode de prise de décision de la Chambre Enseignement de Huy-Waremme

 

Membres effectifs

  • 4 représentants des Conseils de zone concernés (confessionnel/non-confessionnel) ; soit 8 membres

  • 1 représentant de chaque Comité de concertation (confessionnel/non-confessionnel) ; soit 2 membres

  • 5 membres de la Chambre Emploi – Formation (président, 2 représentants des travailleurs, 2 représentants des employeurs)

  • 1 représentant du FOREm

  • 1 représentant de la Direction générale de l’Enseignement obligatoire

  • 5 représentants des Syndicats de l’Enseignement

 

Membres associés

  • 2 représentants de l’Enseignement spécialisé 

  • 2 représentants de l’Enseignement de promotion sociale 

  • 2 représentants du Conseil zonal de l’Alternance

  • 1 représentant de l’IFAPME

  • 1 représentant du Conseil zonal des CPMS


La présidence et la 1e vice-présidence sont assumées par un représentant des Conseils de zone ou des Comités de concertation. Afin de garantir l'alternance des caractères d'enseignement, ce mandat est annuel. La 2e vice-présidence est assurée par le président de la Chambre Emploi – Formation.

 

Prise de décisions


Les décisions sont prises par consensus des membres effectifs. Si le consensus ne peut être atteint, les décisions sont prises à la majorité absolue des membres effectifs présents à l'exception des représentants du FOREm et de la DGEO.

Concernant les actions de valorisation, les décisions sont prises par consensus des membres présents.

 

Plan de redéploiement quadriennal


Tous les 4 ans, la Chambre Enseignement, éclairée par le travail de Comités d'accompagnement élabore un plan de redéploiement de l'offre scolaire qualifiante et propose l'attribution d'incitants pour :

  • Le maintien d’options faiblement fréquentées ;

  • La fermeture d'options ;

  • La création d'options.
      

Dans son processus de sélection des projets qui seront, par la suite, présentés au Gouvernement par l'Administration, la Chambre Enseignement tient notamment compte de :

  • La correspondance avec les thématiques communes du bassin ;

  • La cohérence et la pertinence du projet au regard de l’offre de formation ;

  • L’utilisation d’outils pédagogiques de formation existant (CTA, CdC, etc.).


Les incitants consistent, entre autres, en :

  • L’octroi de périodes complémentaires aux périodes-professeurs ;

  • La possibilité d'obtenir certaines dérogations aux normes de maintien et de création ;

  • L’octroi d'un statut de priorité d’accès au Fonds d'équipement.