Logo Chambre Enseignement de Huy-Waremme

Objectifs et perspectives

 

Le Décret du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 30 avril 2009 relatif à la création d'Instances de pilotage inter-réseaux de l'enseignement qualifiant (IPIEQ) et à l'octroi d'incitants visant un redéploiement plus efficient de l'offre d'enseignement qualifiant dans une perspective de développement territorial tel que modifié par les Décrets du 17 octobre 2013 modifiant diverses dispositions en matière d'enseignement obligatoire et de promotion sociale (M.B. 28/10/2013) et du 11 avril 2014 modifiant le fonctionnement des instances de pilotage inter-réseaux de l'enseignement qualifiant (M.B. 07/08/2014) a mis en place dix Chambres Enseignement, une par bassin. Ledit texte précise que la Chambre Enseignement est un lieu d'information et de délibération entre les réseaux d'enseignement et les représentants du monde socioéconomique d'une zone en matière d'offre d'enseignement. Ses échanges sont éclairés par les apports de l'Instance du Bassin EFE, en particulier par la liste des thématiques communes définie par ledit bassin et la structure de l'offre au sein de celui-ci.

La Chambre Enseignement contribue à l’harmonisation de l’offre d’enseignement qualifiant de son territoire. Afin d'améliorer les chances d’insertion, sur le marché de l'emploi, des élèves et des jeunes issus des filières qualifiantes, il est nécessaire de soutenir les options économiquement porteuses et d'éviter une dispersion de l’offre, tant à l’intérieur qu’entre les différents réseaux afin de renforcer la collaboration, les complémentarités, les spécialisations au 3e degré de l'enseignement technique et professionnel de plein exercice et en alternance (art. 49).

Le redéploiement de l’enseignement qualifiant ne peut se concevoir sans une indispensable revalorisation de celui-ci qui doit cesser d’être perçu comme une relégation pour devenir l’outil d’un projet personnel raisonné et porteur. La revalorisation de l’enseignement technique et professionnel passe donc aussi par une meilleure orientation des jeunes, par une logique de concertation entre tous les acteurs du secteur de l'enseignement et de la formation, par l'instauration d'une confiance mutuelle entre l’ensemble des établissements scolaires des différents réseaux, par une collaboration accrue avec les Centres de Technologies Avancées (CTA) et les Centres de Compétence (CdC).

Dans le cadre de plans de redéploiement quadriennaux, la Chambre Enseignement a donc pour objectif de produire une dynamique de redéploiement progressif, cohérent et structuré de l’offre d’enseignement qualifiant du Bassin de Huy-Waremme (Zone 3) en :

  • Sensibilisant les représentants du monde scolaire à la réalité socioéconomique régionale et locale ;

  • Promouvant une logique de concertation et de co-responsabilisation inter et intra-réseaux entre les différents acteurs de l'enseignement qualifiant du bassin ;

  • Ajustant progressivement, grâce aux incitants prévus par le décret, l’offre d’enseignement qualifiant avec les pôles de développement socioéconomique du bassin.

Par ailleurs, la Chambre Enseignement peut initier ou participer à des projets ayant pour objectif la promotion, en inter-réseaux, de l'enseignement technique et professionnel. 

Administrativement, les Chambres Enseignement, bien qu’intégrées au dispositif bassins EFE, relèvent de la Direction Relations Écoles-Monde du Travail (DREMT), une direction de la Direction générale de l'Enseignement obligatoire (DGEO) du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les Chambres Enseignement fonctionnent sur base du Décret précité et de leur règlement d'ordre intérieur.

 

Composition et mode de prise de décision de la Chambre Enseignement de Huy-Waremme

 

Membres effectifs

  • 4 représentants des Conseils de zone concernés (confessionnel/non-confessionnel) ; soit 8 membres

  • 1 représentant de chaque Comité de concertation (confessionnel/non-confessionnel) ; soit 2 membres

  • 5 membres de la Chambre Emploi – Formation (président, 2 représentants des travailleurs, 2 représentants des employeurs)

  • 1 représentant du FOREm

  • 1 représentant de la Direction générale de l’Enseignement obligatoire

  • 5 représentants des Syndicats de l’Enseignement

 

Membres associés

  • 2 représentants de l’Enseignement spécialisé 

  • 2 représentants de l’Enseignement de promotion sociale 

  • 2 représentants du Conseil zonal de l’Alternance

  • 1 représentant de l’IFAPME

  • 1 représentant du Conseil zonal des CPMS


La présidence et la 1e vice-présidence sont assumées par un représentant des Conseils de zone ou des Comités de concertation. Afin de garantir l'alternance des caractères d'enseignement, ce mandat est annuel. La 2e vice-présidence est assurée par le président de la Chambre Emploi – Formation.

 

Prise de décisions


Les décisions sont prises par consensus des membres effectifs. Si le consensus ne peut être atteint, les décisions sont prises à la majorité absolue des membres effectifs présents à l'exception des représentants du FOREm et de la DGEO.

Concernant les actions de valorisation, les décisions sont prises par consensus des membres présents.

 

Plan de redéploiement quadriennal


Tous les 4 ans, la Chambre Enseignement, éclairée par le travail de Comités d'accompagnement élabore un plan de redéploiement de l'offre scolaire qualifiante et propose l'attribution d'incitants pour :

  • Le maintien d’options faiblement fréquentées ;

  • La fermeture d'options ;

  • La création d'options.
      

Dans son processus de sélection des projets qui seront, par la suite, présentés au Gouvernement par l'Administration, la Chambre Enseignement tient notamment compte de :

  • La correspondance avec les thématiques communes du bassin ;

  • La cohérence et la pertinence du projet au regard de l’offre de formation ;

  • L’utilisation d’outils pédagogiques de formation existant (CTA, CdC, etc.).


Les incitants consistent, entre autres, en :

  • L’octroi de périodes complémentaires aux périodes-professeurs ;

  • La possibilité d'obtenir certaines dérogations aux normes de maintien et de création ;

  • L’octroi d'un statut de priorité d’accès au Fonds d'équipement.

 

La Chambre Enseignement de Huy-Waremme a organisé le 19 mars 2018 un événement à destination des écoles (secondaire ordinaire/spécialisé; 

Matinée inter-réseau 2018

obligatoire/promotion sociale) et des CPMS de son territoire.

Cette action avait pour objectif de contribuer à renforcer le maillage et le réseautage inter-écoles et inter-partenarial au sein du Bassin de Huy-Waremme et à outiller les participants dans divers domaines (orientation, formation continuée des enseignants, esprit d’entreprendre, aide à la jeunesse, structures, etc.).

En tout, ce sont 15 institutions et dispositifs qui ont été présentés sous forme de stands informatifs libres ;  répétés à diverses reprises durant la matinée.

Un atelier spécifique dédié à l’Aide à la Jeunesse a, en outre, permis aux participants à la fois de mieux faire connaître ce secteur et contribué à donner des pistes de réflexion utiles à la pratique professionnelle des chefs d’établissement et des CPMS.

 

Les thèmes proposés

  1. Le secteur de l’Aide à la Jeunesse : analyse de cas concrets

  2. L’Enseignement de Promotion sociale

  3. L’Enseignement en alternance

  4. L’État des lieux socioéconomique du Bassin de Huy-Waremme

  5. Qu’est-ce qu’un service d’accrochage scolaire (SAS) ?

  6. L’outil « Je termine l’école »

  7. L’outil « Les métiers vont à l’école » – Carrefour Emploi-Formation (CEFO) de Huy

  8. Le projet « Transition/Insertion »

  9. L’intégration dans l’enseignement ordinaire

  10. Les équipes mobiles

  11. La médiation scolaire

  12. L’esprit d’entreprendre – Agence pour l’entreprise et l’innovation (AEI)

  13. Projet « Entr’Apprendre » - Fondation pour l’Enseignement

  14. Le réseau des Centres de Technologies Avancées (CTA)

  15. Le réseau des Centres de Compétence (CDC)

 

Le 13 mars 2017, la Chambre Enseignement de Huy-Waremme a organisé, en inter-réseaux, une journée de sensibilisation aux filières et métiers techniques à destination d’une vingtaine de futurs instituteurs en formation à Huy.


L’objectif principal de cette action était d’amener les participants à se faire une représentation plus complète de l’enseignement technique et professionnel et de compléter leur information sur les structures de l’enseignement secondaire.

La journée avait également pour but d’agir sur les représentations qu’ont les futurs instituteurs du qualifiant.


La Chambre Enseignement a souhaité, par cette démarche, contribuer à la réflexion collective sur les possibles voies d’orientation, avec une attention particulière portée à l’enseignement permettant aux élèves de se qualifier au terme du parcours secondaire, qu’il soit ordinaire de plein exercice ou en alternance ou encore spécialisé de forme 3.

Tout au long de la journée, la part belle a été laissée à la rencontre avec les élèves des différentes sections, l’observation des compétences et des savoirs qu’ils mobilisent ainsi qu’à la possibilité pour les participants de « mettre la main à la pâte ».


Les parcours et options proposés en 2018 (2 circuits possibles) :
 

Circuit 1 Circuit 2

Technicien commercial

Arts plastiques

Maçonnerie

Horticulture

Dîner préparé par une section hôtellerie

Cuisine et salle – Cuisine de collectivité 

Usinage – Soudage (mécanique polyvalente)

Menuiserie

Informatique

Arts plastiques

Technicien commercial

Horticulture

Travaux de magasin

Dîner préparé par une section hôtellerie

Conception 3D

Coiffure

Automation

Aide-soignant

 

Une visite d’entreprise pas comme les autres pour mieux s’orienter dans son parcours scolaire : c’est là l’objectif du projet « Orient’Actions » !

Visite du CHR de Huy

En 2017-2018, Orient’Actions, à la base projet pilote porté par les trois Chambre Enseignement de la Province de Liège est désormais, à Huy-Waremme, un projet du Pôle de Synergie « Orientation tout au long de la vie ». Le but de cette action est, par la visite d’une entreprise du territoire, d’améliorer chez les élèves en fin de tronc commun (2èmesecondaire) leur connaissance du monde du travail, la diversité des métiers et de se familiariser aux réalités des entreprises. Par ce biais, Orient’Actions espère permettre à ces élèves de prendre conscience des possibilités qui s’offrent à eux dans leur parcours scolaire, voire pour leur vie professionnelle future.

Et concrètement, sur le terrain, comment ça se passe ?

Orient’Actions, c’est un projet en quatre étapes. D’abord, il y a une séance d’animation en classe proposée par les professeurs référents et les agents CPMS aux élèves. Celle-ci a pour but de leur permettre de mieux se connaître à travers une réflexion individuelle et collective en lien avec la connaissance de soi, leurs projets d’orientation et de futur métier. L’objectif de la deuxième animation porte sur la familiarisation des élèves avec le concept d’entreprise au sein de la société et la diversité de ses métiers. Ensuite auront lieu les visites d’entreprises. Enfin, ces visites seront suivies d’une séance de débriefing en classe, permettant l’exploitation et l’analyse des expériences vécues tout en informant les élèves sur les filières d’enseignement et les secteurs professionnels. Cette dernière phase n’est pas négligeable : à la fin de leur deuxième année, les élèves seront amenés à choisir une filière de formation et des options. Orient’Action vise donc à aider les jeunes à faire un choix davantage positif et construit et ce, notamment, en contribuant à revaloriser l’image des études et des métiers techniques. 

Les chiffres de 2018 pour Orient’Actions : 10, 15, 250…

Pour l’année 2018, 10 écoles du Bassin et une quinzaine de classe sont inscrites pour une quinzaine de visites ; soit plus de 250 élèves. En comparaison au lancement en 2017, le public visé a triplé (80 élèves). En 2017, Cargo Lifting (Villers-le-bouillet), Beneo Orafti (Oreye), Europa Levage (Verlaine) et le CHRH se sont prêtés au jeu. Une réunion de lancement avec les professeurs porteurs du projet au sein des écoles et les agents CPMS a été organisée ce 17 octobre dernier. Quant aux visites d’entreprises, elles auront lieu entre février et avril 2018, tandis qu’une réunion de clôture et d’évaluation générale est d’ores et déjà prévue fin avril 2018 afin, entre autres, de contribuer à améliorer le produit Orient’Actions dans l’intérêt des élèves et des écoles du Bassin.

 

En savoir plus ?

http://enseignement.be/index.php?page=25869&pu_ref=33(p6)

 

Le 14 février 2017, pour la deuxième année consécutive, la Chambre Enseignement de Huy-Waremme a organisé, en inter-réseaux, une journée de sensibilisation aux filières et métiers techniques à destination des directions et agents des Centre psycho-médicaux-sociaux (CPMS) du Bassin de Huy-Waremme.
Cette action a pour objectifs d’amener les participants à se faire une représentation plus complète de l’enseignement technique et professionnel et de compléter leur information sur les structures de l’enseignement secondaire.

Le projet pilote Orient’Actions fait suite à une matinée de réflexions sur le thème de l’orientation scolaire au 1er degré de l’enseignement secondaire organisée en septembre 2015.

Par ailleurs, il intègre également les souhaits formulés à l’égard de l’enseignement permettant aux élèves de vivre des expériences au sein du monde professionnel et de renforcer ainsi leur projet d’orientation.

Toute l’offre d’enseignement du Bassin de Huy-Waremme en un seul coup d’œil !

La Chambre Enseignement de Huy-Waremme a développé, en inter-réseaux, un dépliant présentant l’ensemble de l’offre d’enseignement secondaire des 2e et 3e degrés du Bassin, avec une attention particulière portée à la section de qualification.

 

 

 

Le 30 septembre 2015, une matinée d’échanges et de réflexions autour de la démarche d’orientation a réuni, au Centre des Métiers du Patrimoine de La Paix Dieu, plus de 170 professionnels – principalement chefs d’établissements scolaires secondaires et agents de Centres PMS – concernés par l’orientation et l’information sur les études et les professions.


Un nouveau décret impose désormais aux écoles secondaires de consacrer un minimum de trois journées, dans le courant du premier degré, à développer des activités de maturation du projet d’orientation de l’élève.
 

L’Instance de pilotage inter-réseaux de l’enseignement qualifiant - IPIEQ (Chambre Enseignement) de Huy-Waremme a organisé le 23 février 2015 une journée de sensibilisation aux filières et métiers techniques à destination des maîtres en formation à Huy.

Cette journée avait pour buts d’amener ces futurs instituteurs à se faire une représentation plus correcte et plus complète de l’enseignement  technique et professionnel, de lutter contre la perception négative des filières qualifiantes et de compléter leur information sur les structures de l’enseignement secondaire.