L’Instance de pilotage inter-réseaux de l’enseignement qualifiant - IPIEQ (Chambre Enseignement) de Huy-Waremme a organisé le 23 février 2015 une journée de sensibilisation aux filières et métiers techniques à destination des maîtres en formation à Huy.

Cette journée avait pour buts d’amener ces futurs instituteurs à se faire une représentation plus correcte et plus complète de l’enseignement  technique et professionnel, de lutter contre la perception négative des filières qualifiantes et de compléter leur information sur les structures de l’enseignement secondaire.

En préambule à cette journée, afin de préparer au mieux les étudiants, une animation a eu lieu en classe en collaboration avec le Comité subrégional de l’emploi et de la formation (CSEF) de Huy-Waremme. Cette animation visait à sensibiliser les futurs instituteurs aux processus liés aux représentations, stéréotypes et préjugés mais aussi à les conscientiser par rapport à leur propre représentation de l’enseignement qualifiant et des métiers techniques.

Enfin, le jour J, les étudiants ont pu découvrir, diverses filières de l'enseignement technique et professionnel de Huy-Waremme : batellerieboulangerieboucheriehôtellerie-restaurationmécanique automobile et carrosserie. Par ailleurs, ils ont également visté le Centre de Technologie Avancée (CTA) du territoire dédié aux sciences appliquées et à l’environnement.

Ces différentes visites ont permis aux futurs maîtres de discuter avec les élèves des différentes sections, de les voir à l’œuvre dans leur domaine et de découvrir très concrètement à quoi mène ce type d’études.

Cette initiative a intéressé les futurs enseignants des hautes écoles hutoises. Ainsi, par exemple, les étudiants en 2e bac d'une de celles-ci considèrent-ils, après cette action, que « dans le cadre de [leur] bachelier instituteur primaire, il était intéressant de s’ouvrir à ces deux types d’enseignement [technique et professionnel] souvent méconnus. En effet, [ils] seront amenés à discuter avec les élèves et leurs parents de la multitude d’orientations qu’offre l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles pour veiller à ce que les choix posés soient guidés tant par l’intérêt et l’envie que par les aptitudes de l’enfant. Il [leur] paraît  essentiel que ces filières ne soient pas des seconds choix que les enfants rejoindraient par défaut ». Ils ont «découvert des savoir-faire et des élèves heureux et fiers de partager leurs compétences professionnelles » et un « enseignement qui, loin des stéréotypes, mérite d’être davantage valorisé».